Retour aux articles
Résilience communautaire ou ces initiatives qui font du bien !

Résilience communautaire ou ces initiatives qui font du bien !

18 octobre 2021

Dans les derniers mois, nous avons été témoins de la générosité de notre communauté, que ce soit par des dons de temps, d’argent ou autres. Certaines histoires nous touchent davantage que d’autres mais toutes ont comme point de départ la volonté de se rendre utile et de poser un geste aux effets positifs dans la vie d’autres personnes.

Nous savons déjà que les prochains mois, et même les prochaines années, nous amènerons à faire face à plusieurs défis, qu’ils soient financiers, environnementaux ou sociaux.  À travers les différents services du Bercail, nous pouvons effectivement constater les nombreux besoins des personnes et les inégalités sociales aggravées par la pandémie. Chaque jour, nous voyons les contrecoups des mesures sanitaires, de l’isolement et des liens sociaux qui se sont étiolés pour plusieurs d’entre nous. La détresse psychologique est de plus en plus palpable et ce, malgré la reprise d’une vie plus « normale » selon certains.

Comme citoyen, comme entrepreneur… Qu’est-ce que nous pouvons faire pour aider concrètement?

En tant qu’organisme qui aide, chaque jour, plus d’une centaine de personnes, il y a un phénomène qui nous inspire chaque fois que nous en sommes témoin (ou bénéficiaire!). Ce phénomène, c’est la résilience communautaire, c’est-à-dire la capacité d’une communauté à s’adapter, à faire en sorte de passer au travers des crises en soutenant les plus vulnérables et en transformant sa manière de fonctionner. Pour y parvenir, par exemple, des projets sont mis de l’avant par et pour des gens de la communauté dans le simple objectif d’aider et d’être solidaire avec ceux qui sont plus touchés ou plus vulnérables.

Ces projets sont particulièrement utiles et porteurs dans le contexte actuel, lorsqu’il est question de renaître de cette crise que nous traversons. Dernièrement, deux projets en particulier ont inspiré notre équipe :

Les brunchs du samedi

Cet été, l’équipe de St-Georges Ford est venue donner un coup de main au service de l’Assiettée beauceronne. De leur propre initiative, ils ont décidé de faire une collecte parmi les employé(e)s pour financer les « brunchs du samedi », qui ont lieu chaque dernier samedi du mois. Les bénévoles présents sur place lors du premier mois ont tellement été touchés par leur expérience qu’ils ont décidé de s’engager pour plusieurs mois, autant du point de vue financier qu’en temps de bénévolat. Rappelons que ce brunch permet d’aider concrètement entre 60 et 80 personnes pour qui les fins de mois sont plus difficiles. L’accueil à la porte est festif et détendu… et très apprécié par ceux et celles qui viennent nous voir.

Frigo-Don

Au printemps dernier, un gestionnaire de la pharmacie Brunet plus de Saint-Georges a eu l’idée de démarrer un projet de frigos communautaires dans sa ville. Sa volonté était de rallier des acteurs communautaires pertinents en sécurité alimentaire et de financer l’installation de quelques frigos. Dans la même période, la directrice du Manoir du Quartier cherchait aussi un moyen de redistribuer ses surplus alimentaires et elle avait alors suggéré cette idée de frigo communautaire. Ce synchronisme nous paraissait particulièrement significatif! Un comité composé de Moisson Beauce, du Bercail, du Carrefour Jeunesse Emploi de Beauce-Sud et de Brunet Plus s’est alors formé pour concrétiser ce projet. Ainsi, depuis septembre dernier, ce sont deux frigos qui ont été installés, un dans l’est de St-Georges prêt du Bercail et un dans l’ouest prêt de la pharmacie Brunet plus. Les citoyens et les entreprises sont encouragés à éviter le gaspillage alimentaire en allant y porter leurs surplus de nourriture. Les personnes plus vulnérables peuvent ainsi en bénéficier, selon leurs besoins.

Ces deux gestes à caractère charitable peuvent contribuer à tisser des liens forts dans la communauté. Tous les hommes et les femmes, qu’ils soient privilégiés ou plus vulnérables, ont du bien à retirer des différentes initiatives qui viennent du milieu. Les effets sont positifs pour celui qui donne et pour celui qui reçoit, en ce sens qu’on se laisse toucher par l’autre et par sa réalité. On devient plus empathique et on pose un regard différent sur le vécu de celui qui se retrouve en face de nous. Pas de faux semblant, juste du vrai! C’est « gagnant-gagnant » et c’est un bel exemple de résilience communautaire et d’entraide.

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Tout le monde peut sauver une vie avec la naloxone!

Tout le monde peut sauver une vie avec la naloxone!

22 novembre 2021

Dans le cadre de la semaine nationale de sensibilisation aux dépendances, des intervenant(e)s du Bercail souhaitent informer davantage la population sur les risques associés aux opioïdes et à l’utilisation de la naloxone.

Lire la suite

L'itinérance, voir derrière les apparences!

L'itinérance, voir derrière les apparences!

12 octobre 2021

Pour une 14eme année, les citoyens de Saint-Georges sont invités à démontrer leur solidarité envers les personnes vivant ou ayant vécu un épisode d’itinérance. C’est le 3e vendredi du mois d’octobre, soit le 15 octobre prochain, que le Bercail et la Maison des Jeunes Beauce-Sartigan vous invitent à le faire cette année encore, de façon virtuelle.

Lire la suite

Campagne des poinsettias 2021

Campagne des poinsettias 2021

4 octobre 2021

Chaque année, à l’approche du temps des fêtes, la population est invitée à poser un geste de générosité envers la clientèle vulnérable du Bercail en se procurant un poinsettia au coût unitaire de 20$. C’est aussi l’occasion d’offrir un merveilleux présent à quelqu’un de votre entourage, à votre équipe de travail ou tout simplement à vous-mêmes pour embellir votre maison ou votre bureau.

Lire la suite

"Courir pour la cause" permet d'amasser 10000$ pour la Fondation Au Bercail

30 août 2021

Ce sont 125 coureurs qui ont participé à la deuxième édition de l’événement « Courir pour la cause » qui s’est tenu samedi matin au départ du Parc Veilleux à Saint-Georges, permettant ainsi à la Fondation Au Bercail d’amasser 10 000$.

Lire la suite